EDUCATION – De l’innovation pédagogique : les CEU

Avec 57 millions d’élèves et 2,5 millions de professeurs, le système éducatif brésilien est bien plus souvent évoqué pour ses lacunes que pour ses avancées. Focus sur un projet novateur mis en place à São Paulo, les Centres d’Education Unifiés

Bienvenu dans des écoles un peu spéciales, les Centros Educacionais Unificados (Centres d’Education Unifiés – CEU) où l’on est bien loin de la simple salle de classe. Ici, tous les âges se cotoîent, de la maternelle au lycée. Un théâtre, des nombreuses installations sportives (y compris une piscine), une grande bibliothèque, une salle informatique sont à la disposition des élèves. La devise de ces CEU fait rêver : “Donner une éducation intégrale”.

Genèse du projet et mise en oeuvre
L’initiative revient à Marta Suplicy lors de sa première année de mandat en 2001. Un projet du même type – Escola Parque – avait été mis en place à Salvador entre 1948 et 1952 par Diogenes Rebouças et Helio Duarte.
On compte à ce jour 45 CEU, acceuillant plus de 120.000 élèves. Ce sont des structures publiques créées par le Secrétariat Municipal à l’Education de la ville de São Paulo, la majorité étant située en périphérie de l’agglomération. Les CEU se veulent être des pôles de développement des enfants et des jeunes, de développement de la communauté et d’innovation pédagogique.

Grande nouveauté, le personnel éducatif est en perpétuelle formation et se réunit plusieurs heures par semaine pour accompagner au mieux les élèves. En outre, l’école accueille les enfants qui le souhaitent le dimanche ainsi qu’en dehors des horaires de classe. Pas de doute, les CEU sont de véritables lieux de vie, de rencontre. Ils sont divisés en différents bâtiments en fonction des âges et des activités. Les CEU ont, en plus de leur vocation sociale, éducative et sportive, la volonté d’oeuvrer pour la diversité culturelle. Cela passe notamment par des projets sur de nombreux thèmes pour stimuler la curiosité des enfants comme sur l’Histoire africaine ou la culture française.

Le CEU Azul de Cor de Mar
Ce centre se trouve à Itaquera, dans le sud de São Paulo et a été inauguré en octobre 2007 par Gilberto Kassab. Sa construction a coûté plus de 25 millions de reais et sa superficie est de 12.000 mètres carrés. Entre les élèves et les professeurs, ce sont 5.000 personnes qui fréquentent quotidiennement cette école un peu particulière. Comme tous les autres CEU, elle comporte un bloc didactique avec un Centre d’Education Infantile pour les 0-3 ans, une Ecole Municipale d’Ecole Infantile pour les 3-6 ans, une Ecole Municipale d’Education Fondamentale et un Centre d’Education pour Jeunes et Adultes. Mais il y a un important bloc sportif et culturel avec une grande piscine, des salles de sport, une bibliothèque, une salle informatique…
Les activités proposées sont si nombreuses qu’il est difficile de les compter ! Le centre a par exemple sa propre radio, tenue par des élèves. Les enfants ne viennent pas seulement pour les cours, mais y restent autant qu’ils le désirent. Il y a même un coiffeur qui vient couper gratuitement les cheveux des élèves ! L’équipe pédagogique fait preuve d’un réel dynamisme et tout est mis en place pour que les enfants soient le mieux possible, qu’ils ne voient pas l’école comme une punition.

Bien sûr, il est des personnes qui dénoncent le coût trop élevé de ce type de projet. Et si pour l’instant il est impossible d’évaluer sur le long terme l’impact des CEU, il est évident que cela ne peut qu’aider les élèves à se sentir plus impliqués à l’école, et ainsi mieux intégrés. L’éducation fait partie de ces domaines où il faut sortir de la logique coût-bénéfice –  mais aussi des clivages politiques – pour effectuer un travail de fond,   pour que l’école joue son rôle d’ascenseur social, qu’elle ne soit pas qu’un simple lieu de passage. Car comme l’a dit si justement Victor Hugo “Celui qui ouvre une porte d’école, ferme une prison”.

Clémentine VAYSSE (www.lepetitjournal.com – São Paulo) mardi 30 novembre 2010

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :