CARNET DE VOYAGE – Le Réveillon du Jour de l’An à Copacabana

L’idée de célébrer le passage à la nouvelle année sur la plage en fait rêver plus d’un et quel meilleur lieu pour cela que la mythique Copacabana ? Voici les péripéties d’une jeune « franchouillarde » embarquée dans cette grande aventure… Attention, tenue blanche mais aussi patience exigées !

Rio de Janeiro, 31 décembre 2010, 29°c à 19h30 sur la plage de Copacabana. La foule ne finit pas d’affluer et pour cause, on attend plus de deux millions de personnes. Impossible de compter le nombre de poubelles et de toilettes de chantier qui ont été installés en renfort, ni même les postes de secours et les vendeurs de boissons ambulants. La soirée promet… Tout le quartier est fermé à la circulation, les temps de transport annoncés pour arriver à bon port sont records. Plus aucun taxi n’accepte de venir à Copa, à partir de 19h les billets de métro devaient être achetés en avance et les queues étaient interminables pour les réserver. Mais qu’est ce qui rend ce lieu si spécial pour que tout ce monde veuille absolument s’y rendre ?

« – Habit blanc ? Tongs ? Beaucoup de patience ? – OK ! ». C’est parti pour une nuit de folie !
Des scènes immenses ont été installées sur la plage et à partir de 20 heures l’Avenue Atlantica commence à ressembler à une fourmilière géante. De nombreux shows sont prévus mais l’événement marquant de la soirée est la révélation à 22 heures du logo des Jeux Olympiques de 2016. Pour cette occasion, le comité d’organisation des JO est présent, faisant monter encore un peu plus la tension. Il faut dire que les festivités ont commencé la veille et depuis 24 heures chacun perpétue sa petite tradition pour mettre la chance de son côté pour l’année à venir. Les adeptes du candomblé ont amené leurs offrandes qu’ils jettent à la mer, souvent des fleurs. La légende dit que l’on fait un vœu au moment de lancer sa fleur à l’eau mais si elle revient, alors le vœu ne se réalisera pas.

Plus de 20 tonnes d’explosifs sont prévus pour le feu d’artifice et un peu avant minuit, la foule devient réellement très dense. Tout cela se mérite ! Impossible de retrouver quelqu’un dans la foule, il faut abandonner l’idée de se rejoindre entre groupes d’amis… Et aussi faire un deuil de sa pédicure ! Les plus chics attendent le spectacle du haut de leur balcon d’appartement, voire de la terrasse du Copacabana Palace où toute la jet-set semble s’être rassemblée. Lorsque les premiers feux éclatent au dessus de la mer, la foule tout entière reste ébahie. Suivent alors vingt minutes de spectacle pyrotechnique à peine croyable, et l’émotion est palpable. Même très loin de la plage car l’accès y était impossible, le show en met plein les yeux… Les dispositifs de sécurité déployés sont très importants et c’est plutôt un sentiment de sécurité qui règne, mettant à mal toutes les pires rumeurs qui circulent sur la dangerosité de cet événement.

Les plus proches de la plage vont sauter les sept vagues traditionnelles mais pour une grande partie on se limite à s’embrasser et à se souhaiter tout le bonheur du monde pour cette nouvelle année. La fête continue avec des concerts jusqu’à trois heures du matin, arrosée de litres de bières et de pétillants. Tout cela dure jusqu’à l’aube, un bain dans la mer attendant au petit matin les plus courageux. Puis chacun regagne comme il peut sa demeure, ayant commencé l’année dans la joie et la bonne humeur. Dès les premiers rayons du soleil, les équipes de nettoyage de la ville s’activent pour réparer les dégâts et ramasser les quelques 295 tonnes d’ordures ! A 10 heures du matin, la plage est (presque) toute fraîche…

Une chose est sûre : le réveillon à Rio est une expérience a vivre une fois dans sa vie, si tant est que vous soyez fêtard et… patient ! Feliz Ano Novo chers lecteurs !

Clémentine VAYSSE (www.lepetitjournal.com – Rio de Janeiro) mardi 4 janvier 2011

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :